1 Epok formidable évolue. On ouvre un peu plus encore les portes et fenêtres. L’idée : susciter toujours davantage de curiosité. Ça commence avec deux nouvelles rubriques au sein du webzine : Revue en vue et Portfolio. La première permet non seulement de commander la version « papier » d’1 Epok, mais aussi de découvrir la couverture du numéro en cours et les sommaires des revues déjà parues. Quant au portfolio, il donne carte blanche à un photographe. Comme premier invité, l’équipe d’1 Epok a choisi Jean Larivière (l’ami angevin…). Inspiré par le silence, il a réalisé un long portfolio sur ce thème pour le webzine, qui se décline en une version plus ramassée dans le numéro 3 de la revue, à paraître en décembre. Un numéro 3 intitulé justement… Silence.

 

Avancer sérieusement… sans se prendre au sérieux

1 Epok poursuit donc sa route. Toujours sans pub, pour un maximum de liberté de ton, d’expression, de vues et points de vue. Pour avoir le champ libre, aussi, d’emprunter les chemins de traverse et de cultiver les pas de côté. Cette aventure éditoriale et humaine revêt donc des allures de course d’endurance. Avec ses montées, ses descentes, ses points de côté, ses arrêts « ravitaillement ». La remise en cause est permanente. C’est elle qui stimule, dynamise, dope la créativité, donne les idées, pousse dans les retranchements, permet d’avancer sérieusement… sans se prendre au sérieux. On va continuer dans cette direction. Avec en ligne de mire la spontanéité originelle d’1 Epok, qui en fait un média original.