VU 2“Bonne” a vécu. “Belle” a vaincu. Il faut s’y faire. “Je te souhaite une belle année”. “Tu as passé de belles vacances ?” “Quelles sont tes belles résolutions pour 2016 ?” Réponse : oeuvrer pour la cause. Celle des “petits fours & grandes virées” de cette Epok formidable. Mais aussi se mobiliser pour les “bonnes” causes… avant qu’elles ne deviennent “belles”, elles aussi. C’est le cas du vernissage organisé par l’Agence Vu (Trinité-d’Estienne d’Orves, ligne 12), à l’occasion de la sortie du hors-série de la revue Camera, intitulé 100 photographies pour la vie ! Pour la liberté de penser, d’aimer et de créer (15€). Un numéro réalisé grâce à la générosité de 100 photographes, dont une part des bénéfices se destine au fonds Ensemble contre le terrorisme.

Une créature venue avec un sac estampillé Courbettes & Galipettes

Chips de pommes séchées, biscuits sucrés et champagne Roederer au menu. Parmi les invités : des photographes, des journalistes, l’illustrateur Jacques de Loustal, le publicitaire Thierry Consigny… et cette curieuse créature, en slim “joliment” taillé au cutter à la hauteur du genou, venue avec un sac estampillé Courbettes & Galipettes. J’ai cru que c’était l’enseigne d’une boutique de jouets pour adultes. “Pas du tout ! C’est un magasin de vêtements. J’y ai acheté un pull”, a-t-elle répondu, elle-même vendeuse de fringues “du côté de Bastille”. L’auteur des polaroids de ce post a promis de passer la voir. Histoire de compléter son carnet de bal. Il a également fait forte impression lorsqu’un portable a sonné bruyamment dans la galerie. Type clairon du matin. La propriétaire du téléphone a rougi : “c’est mon réveil qui sonne… je ne comprends pas”. Réplique du roi du pola : “c’est à cette heure-là que vous vous réveillez ? ” Il était 19h42 environ. Elle a ri. Un joli sourire pour démarrer cette belle année : qui dit mieux ?