Episode 8 de la « correspondance » entre 1 Epok formidable et Corridor Eléphant. C’est quoi déjà « l’Eléphant » ? Une maison d’édition et une revue (Niepcebook), qui font la part belle à « la photographie émergente ». Entre eux et nous, c’est une « correspondance » de vues et de points de vue. Avec des choix engagés et engageants. Pour ce 8e épisode, qui tombe en plein Paris Photo – dont le vernissage a eu lieu hier soir -, Corridor Eléphant a repris notre portrait de Vincent Thibert et 1 Epok révèle le prochain thème du 13e numéro de Niepcebook, actuellement en quête d’auteurs…

Photographes amateurs ou confirmés, jeunes pousses ou déjà exposés…

« Architecture ou Polaroïd ? » C’est la question que pose Corridor Eléphant, qui vient de lancer son appel à participation pour le prochain numéro – le 13e – de sa revue Niepcebook. L’idée est de faire plancher des photographes – amateurs ou confirmés, jeunes pousses ou déjà exposés – sur l’un de ces deux thèmes. C’est au choix. Architecture, si on aime la vie en ville, l’urbanisme, les tours au détour d’un quartier ou, a contrario, si on préfère les vieilles pierres, les bâtisses abandonnées, oubliées… Quant au « pola », là, c’est un peu carte blanche et variations autour de la notion d’instantané, avec un piège à éviter, peut-être : celui de tomber dans le « branchouille » et l’effet de mode du retour du « pola » un peu partout, pour tout et n’importe quoi… Car le « pola », ce n’est pas que ça. La palette est large : elle va des travaux de Paolo Roversi à ceux d’Andy Warhol, en passant par les « pola » désormais cultes de Guy Bourdin, qui se vendent à prix d’or… justement à Paris Photo. Bref, il faut fouiner, flâner, tenter, tester, oser.

Un portfolio pleine page de 10 à 14 images

La revue Niepcebook est donc en quête d’auteurs d’images, inspirés par l’architecture ou le polaroïd. « Cet appel est l’occasion de découvrir un maximum de travaux  et de les faire découvrir soit lors de la parution de la revue, soit sous forme d’exposition en ligne », explique Pierre Léotard, à la tête de Niepcebook. Pour postuler, c’est simple : il suffit de faire parvenir à la rédaction, un dossier de 15 à 30 photos en basse définition*, accompagné d’une biographie et d’une note d’intention présentant la démarche. Le tout avant le 5 décembre 2019. Ensuite, un jury composé de huit membres – Dunia Ambatlle, Ivane Thieuvent, Fabienne Siegwart,  Jean-Paul Gavard-Perret, Pierre Leotard, Hormoz, Jennifer Lacourt, Cendrine Genin et Jean-Luc Aribaud – va se réunir, faire son choix, délibérer et annoncer, le 10 janvier 2020, la liste des dix photographes sélectionnés pour composer le n°13 de Niepcebook. Chacun de leurs travaux sera publié sous la forme d’un portfolio pleine page de 10 à 14 images, accompagné d’une interview-portrait. « Niepcebook est une revue en édition limitée, dédiée à la photographie contemporaine. Disponible en édition participative, c’est un bel objet, à l’impression soignée, numéroté et certifié par un cachet à froid », rappelle Pierre Léotard.

De l’archi aussi dans le n°3 de la revue 1 Epok formidable

Hasard du calendrier et des sommaires : 1 Epok sortira le numéro 3 de sa version « papier »  début décembre 2019, avec un portfolio dont le fil conducteur est l’architecture. Une architecture bien particulière. Une architecture destinée à accueillir sans héberger, recevoir sans retenir, partager sans réclamer, abriter sans rien demander… Il faut patienter encore un peu pour connaître le thème de ce numéro 3 et les bâtiments photographiés dans ce portfolio encore secret.

*fichier jpg 1200 pixels pour le côté le plus long, 72dpi. Pas de pdf. Privilégier We Transfer ou TransferNow pour les envois.