L’envoyé très spécial d’1 Epok sur les quais de Seine croit avoir compris le secret de la décrue. Le photographe Bruno Comtesse vient de m’appeler : « Non, ce n’est pas un coup de la petite sirène, mais plutôt une prouesse de la reine des neiges… » Délicieux mirage ou delirium tremens ? Comtesse m’a assuré qu’il n’a rien bu d’alcoolisé, ni fumé d’herbes… folles. Tout juste sort-il d’un concours de pesto du côté de la rue de Paradis. A suivre