On aime le « made in France ». La revue 1 Epok formidable est imprimée à Saint-Amand-Montrond. Dans le dernier numéro – en librairie, au Conran Shop, chez Hermès (rive gauche), à la galerie 17 Mai… – , on vante le travail du charcutier Gilles Vérot, la baguette du chef étoilé Thierry Marx, le jambon-beurre du « trois macarons » Eric Frechon, la subtilité du « cuir Bastin » de la maison J.M. Weston… Alors quand cette dernière, qui fabrique à Limoges depuis 1891, nous convie à venir voir ses « commandes très spéciales », on y va. Au pied levé et au pas de course. Direction la boutique des Champs Elysées. Où l’on croise l’ami Thomas Erber, on refait le monde avec Thierry Oriez, on salue Olivier Saillard, dont la finesse du propos, la pertinence des mots et une sélection de citations s’affichent en page 18 du dernier numéro de la revue 1 Epok formidable. Un numéro 2 dédié à cette chère « Chair ». Chair qui était d’ailleurs à l’honneur sur les buffets dressés au milieu des paires de Weston – mocassins, Richelieu, Chasse, Golf, bottes, bottines… -. Jambon truffé, mini sandwiches, douceurs sucrées étaient posés et présentés sur des plateaux argentés, à l’instar des « commandes très spéciales ». Et le tout circulait au milieu des invités. Un mélange de gens et de genres où cohabitaient la version « chaperon rouge » de Michou, un décolleté aussi festif que suggestif, quelques dandys, avocats, banquiers, sosies de rappeurs, lunettes noires et fourrure blanche, clients fidèles et passionnés capables de donner la référence d’une peausserie ou l’origine du bois d’un embauchoir.

Verres, bols et best of vintage

De retour sur la rive gauche, même ambiance de « douce France » chez Voyageurs du Monde. A l’occasion de la sortie de sa brochure Voyageurs en France, c’était fête à tous les niveaux d’un atelier du boulevard Raspail. Avec un producteur de vin pour remplir les verres, le chef Jean Imbert pour garnir les bols et un DJ dont les platines ont passé un amusant best of de tubes français des années 1980 et 1990. On est arrivés avec Week-end à Rome. On a trinqué pendant Joe le taxi. On est partis après Osez Joséphine.