Bonnes notes

On a beau vivre à l’heure du smartphone et autre agenda électronique, les petits carnets ont toujours la cote. Que ce soit pour prendre des notes, ne pas oublier un rendez-vous, dessiner, écrire un poème ou simplement rédiger la liste des courses, on les aime. Ils ne nous quittent pas. Une fidélité à toute épreuve. D’où le succès du mythique Moleskine ou autre Flex de Filofax. Un petit nouveau vient également d’arriver sur le marché. Son nom : Calepino, en hommage à l’érudit italien et lexicographe Ambrogio Calepino (1435-1511). Signes particuliers : ce carnet est 100% « made in France » et son papier 100% recyclé. Une volonté de son créateur, Fabrice Richard, en quête d’« épure fonctionnelle » –époque formid’-. Où trouver un Calepino ? Chez Rose Bunker, à Paris et Quimper, ou encore aux P’tits Papiers, 2 Place Félix Fournier à Nantes. Le carnet existe en version lignée, quadrillée ou blanche. Comptez 9€ pour un trio de Calepino.

Pour en savoir plus : www.calepino.fr