Hier soir, c’était « chocolat show » à la librairie Appétit, à Paris. La signature du livre de Sarah Vasseghi, Chocolat en 4 ingrédients (Mango), et l’expo photo de Julie Charles sur le même thème, ont permis de déguster carrés, gâteaux, fondants. Mais aussi de trinquer à la santé des filles « made in » Appétit, avec du cidre estampillé Appie. Ces filles sont trois drôles de dames : une architecte et deux avocates. Une Clotilde – « sans h »- et deux Sandrine – sans « s » à la fin. Copines, elles avaient envie, non pas de quitter la police pour bosser pour un Charlie de passage – quoique…-, mais de prendre un peu de recul par rapport à leur job en créant une librairie dédiée à ce qui se mange, se boit et ce qui peut aller avec tout ça. A savoir : des photos, dessins, objets, accessoires… En 2016, elles ont donc ouvert la librairie Appétit, au 12 rue Jean Ferrandi, dans le 6e arrondissement, à deux pas de la célèbre école de cuisine éponyme et de la Grande Epicerie du Bon Marché.

Printemps du Goût, nourritures terrestres et ronds de serviettes

La première rencontre entre 1 Epok et Appétit a eu lieu au printemps 2017. Un peu par hasard. Mais d’aucuns disent qu’il n’y a jamais vraiment de hasard… Surtout quand je me suis aperçue que j’étais allée dans le même lycée parisien et durant les mêmes années que l’une des deux Sandrine. Et que Clotilde avait pour père, une connaissance du mien. Depuis, 1 Epok suit de près ce que fait Appétit et Appétit fait de même avec 1 Epok. Résultat : une série de 12 portraits, issus de la série Etre(s) Singulier(s), ont été accrochés dans la librairie en septembre et octobre derniers. On était sur le pont lorsqu’Appétit a ouvert son corner au Printemps du Goût, en janvier. Et l’aventure continue dès ce printemps : l’Appétit de la rive gauche et l’Appétit de la rive droite vont poser et proposer sur leurs tables le premier numéro de la version « papier » d’1 Epok, dès la fin mai. Car dans ce numéro, dont la thématique sera bientôt révélée, on parle nourritures terrestres à travers un « tour de tables », une échappée en Ombrie et un hôtel 5 étoiles qui ouvrira ses portes en juillet à Paris… Les drôles de dames ont eu la primeur du contenu. Normal : on a nos ronds de serviettes chez elles, dans leur librairie de la rue Jean Ferrandi. Adresse récemment répertoriée, par le magazine Elle, dans une short list de lieux à fréquenter.