Il est caché. Discret. Rien de tape à l’œil en façade. Dans le même temps, il se situe en plein cœur de Bruxelles, à deux pas de la Grand-Place. A l’angle de la Galerie du Roi et de la rue des Bouchers. D’où son nom : l’Hôtel des Galeries. Ouvert depuis 2014, il a été pensé comme une maison – de 23 chambres… – par l’architecte Camille Flammarion et l’architecte d’intérieur Fleur Delesalle. Réception simplifiée à l’extrême, affiches d’expo vintage encadrées sur les murs, bouquins à dispo dans les chambres, petit salon à chaque palier, vue sur les toits bruxellois au troisième étage, mobilier de jardin vert cru dans le patio, bureaux chinés au Sablon, coussins Marimekko… rien ne heurte, rien n’agresse, rien ne brille inutilement.

Un ancien voisin…

Dans ma chambre, un bouquin a été posé sur le fauteuil. Comme ça, par hasard. Hasard, vous avez dit hasard… C’est L’idiot du Palais de Bruno Deniel-Laurent. Cet auteur a été mon voisin lorsque j’ai eu une adresse à Angers. Nous nous croisions chaque samedi matin après le marché, chez Georges, le patron du Kent, « le » bistrot de la place Sainte-Croix. On ne s’est jamais parlé. A peine salué. J’ai lu ses chroniques dans Schnock. Je crois savoir qu’il connaissait l’existence d’1 Epok, Le Courrier de l’Ouest ayant consacré un article au blog…

Touche british et air de vacances

A Paris, je suis allée voir Camille Flammarion dans son bureau, planqué sous les toits, dans un passage voisin du Bataclan. Après ses études à l’Ecole d’Architecture de Belleville, elle a enchainé avec un master en arts appliqués au Royal College of Art, à Londres. Est-ce cette touche british qui donne à ses réalisations – on lui doit aussi l’Hôtel Arvor à Paris et le Saint-Christophe à La Baule – un souffle en plus, voire un air de vacances ? Possible… Actuellement, Camille Flammarion termine un resto rue Rodier, dans le 9e à Paris. « Il s’appelle La Condesa et ne compte que 24 couverts », confie l’archi. En cuisine : le chef Indra Carrillo, jeune talent Gault&Millau 2016, passé chez quelques « grands », dont Rostang, Bocuse, Alléno, Fréchon… Ouverture prévue en septembre.

Reportage réalisé avec la complicité de Visit Brussels.