Elle se destinait à une carrière de danseuse. Elle avait même traversé l’Atlantique pour suivre les cours de la Merce Cunningham Dance Company. Mais, à 25 ans, elle a dû raccrocher les chaussons. A cause d’un problème de santé. « J’étais perdue », confie Sophie Arbib. La gamine de Champigny-sur-Marne voit son rêve se briser. D’un coup. Sonnée, anéantie, elle fait un bilan de compétences. Verdict : on lui recommande de s’orienter vers le secteur du tourisme. « Voyager pouvait me permettre de découvrir le monde, ne pas m’enfermer, rester dans un registre créatif. » Convaincue, motivée, elle intègre une école de Nogent-sur-Marne et décroche, en six mois, l’équivalent d’un BTS Tourisme. « Je voulais faire vite et bien. » Tellement bien, qu’elle sort major de sa promo.

« Tu me lances, mais tu me lâches »

Son nouveau profil plait. Elle pose ses bagages au département « voyages d’affaires » chez American Express, puis ce sera Voyageurs du monde ou encore Alternative Travel. Les expériences s’enchaînent. Les périples aussi, « avec un vrai coup de cœur pour l’Asie ». Mais le dépôt de bilan d’Alternative Travel rebat les cartes. Elle est alors sollicitée pour « créer quelque chose ». Il faut faire vite. Inventer. Sortir des sentiers battus. Elle monte un dossier « à l’arrache sur un coin de table », où elle fait la part belle au voyage sur-mesure, à l’évasion d’exception, la communication, sans avoir pignon sur rue. Sa vitrine : ce sera le Net. « Ça a marché tout de suite », dit-elle. La recette fait recette, car peu encore s’aventurent sur le créneau du voyage personnalisé, sans brochures ni prix établis à l’avance. Exclusif Voyages voit le jour en 1999. Avec des bureaux hébergés près des Champs-Elysées. « J’avais dit à mon partenaire de l’époque : tu me lances, mais tu me lâches. » Il va tenir parole et Exclusif Voyages va vite s’exporter rue Saint-Honoré, « dans des bureaux sous les toits ». « Un quartier inspirant, car à deux pas de la Comédie Française », souligne Sophie Arbib, passée par le conservatoire de Champigny pour s’initier à la danse, au théâtre, au métier de clown.

Dubaï, Seychelles et Val-de-Marne

Aujourd’hui, Exclusif Voyages a toujours ses ordinateurs rue Saint-Honoré, mais au 3ème étage du même immeuble. Fini d’être sous les combles. L’agence a grandi. Elle s’est agrandie. « On est toujours là et pas question de se laisser bouffer », souligne Sophie Arbib. « On continue à faire du beau avec des choix de destinations et d’hôtels, conditionnés par nos visites sur le terrain. » Un travail de fourmi, indispensable pour se rendre compte des parcours et séjours qu’elle peut proposer, de la qualité d’un spa, de la vue d’une terrasse, du confort d’une chambre ou d’un lodge… Récemment, elle s’est laissée surprendre par Dubaï, mais elle a préféré le Six Senses Zil Pasyon sur l’Ile de Félicité. « On part de la page blanche pour bâtir un voyage », dit-elle en mimant l’usage d’une feuille et d’un stylo. « Je fais encore beaucoup de choses à la main. Une sorte de retour à l’essentiel qui me rappelle d’où je viens. » En l’occurrence du Val-de-Marne, où elle est retournée notamment pour mettre en scène le projet d’une troupe de jeunes artistes SDF. « Je tiens à nouer des liens entre voyage et théâtre, en terme de regard et de recherche. Actuellement, je partage mon temps entre les déplacements à l’étranger et les rôles de comédienne que l’on me confie. » Elle compare une échappée au-delà des frontières à une chorégraphie et son équipe d’Exclusif Voyages à une compagnie de théâtre. « Nous sommes des électrons libres et notre approche du luxe n’est en rien un affront au reste. »

Exclusif Voyages : 165 rue Saint-Honoré, Paris 1er. Tél: 01.42.96.00.76.