Quand Olivier Saillard investit la cour de la Garde républicaine du boulevard Henri IV, ça vaut le détour. Parce que le directeur artistique de la maison J.M. Weston casse les codes et surtout la baraque ! D’abord, en s’emparant des bottes de cette « subdivision » de la Gendarmerie nationale pour y planter des fleurs. Puis, en mettant sur la même scène les musiciens de la Garde rép’ et Sheila E., l’ex-percussionniste de Prince. Rien que ça… Du coup, ça déménageait dur entre petits fours, champagne, décolletés avant, décolletés arrière, inconnus planqués derrière des  verres fumés, VIP en veux-tu-en-voilà : de Tilda Swinton – en robe longue immaculée – à Charles Consigny – enfin libéré de la télé… -, en passant par le tambour-major de la caserne des Célestins. Sheila E. a repris Prince et Marvin Gaye. La Garde a tambouriné comme il fallait. Normal : le happening « made in Saillard » s’intitulait Tambour battant. A présent, une chose est sûre : impossible de repasser devant le 18 boulevard Henri IV comme avant.