1 Epok fait sa révolution

Après avoir fait place Net, 1 Epok formidable se met à la page… Du virtuel au réel, il fallait sauter le pas. Le webzine, qui fête ses dix ans cette année, devient magazine hybride ou revue débridée. Au choix. Rassurez–vous : sur le papier, on garde la même légèreté que sur la toile, la même liberté de ton et de regard sur les coulisses de notre société.Au menu de ce numéro 1, on parle révolution. Cinquante ans de mai 68 obligent. Révolution dans nos assiettes, les loisirs, le voyage, la culture, la santé, la façon de travailler, communiquer, se rencontrer… On ne fonctionne plus comme avant. Avant quoi ? Le smartphone et les réseaux sociaux, l’omniprésence du principe de précaution, l’emploi – pour tout et n’importe quoi – du mot “bienveillance” et un certain retour à l’obéissance. Où sont passés les contestataires des années 1960, les énervés du mouvement punk de 1977, les lycéens remontés contre Devaquet en 1986, les opposants au plan Juppé de 1995… ? Etoiles, drapeaux, visage du “Che” ou autre “No Future” ne sont-ils plus que des logos pour tee-shirts et tote bags ? Non, heureusement. D’aucuns agissent et s’agitent encore pour inciter à emprunter les chemins de traverse et sortir du prêt-à-penser. Ils sont dans ce premier numéro “papier” d’1 Epok, campé en marge des convenances, pour parler autrement de ce et ceux qui nous entourent.
Anne Eveillard 

 

Télécharger le sommaire

 

La revue se commande encore ici : anne@1-epok-formidable.fr