Deux librairies, sinon rien. La première a ouvert ses portes en octobre dernier, rue des Filles du Calvaire, à deux pas du Cirque d’Hiver. C’est la librairie Yvon Lambert. Beaux livres, revues pas vues ailleurs, affiches, objets… il y a de quoi fouiner et flâner dans cet espace immaculé. Jeudi soir, c’était plein. Normal : les éditions Skira présentaient le livre Walk on the wild side, un voyage inédit « au cœur de la collection Carmignac ».

Pop corn, guitare et Moriarty

Sur le buffet : vin rouge, vin blanc, cacahuètes et pop corn. Sur la scène : une impro musicale. Avec dans les rôles principaux : Thierry Grillet et Charles Carmignac. Si le premier est désormais un habitué des chroniques d’1 Epok, le second, venu avec sa guitare, dirige la Fondation Carmignac, dont la collection d’art contemporain flirte avec les 250 œuvres signées Warhol, Basquiat, Ruscha… Avant ça, ce Carmignac-là a fait partie du groupe Moriarty. D’où la guitare… On a salué l’ami Grillet et le complice Philippe Fouchard.

Beaujolais, soupe aux choux et Pulp Fiction

Ce soir-là, c’était aussi l’arrivée du Beaujolais. Il paraît que ça se fête… A en croire les posts sur Intagram, ça a l’air d’être vrai. Et si on en doutait encore, chez les filles de la librairie Appétit, rue Ferrandi, ça débouchait sérieux à l’occasion de la sortie du livre Cheforama écrit par Ava Cahen et paru chez Nouriturfu. Dans ce bouquin, 19 chefs revisitent la soupe aux choux, le cake d’amour de Peau d’âne, la ratatouille de Rémy ou encore le milkshake à la vanille de Pulp Fiction.

45 tours, AS Saint-Etienne et saucissons

On a aimé le coup de rouge – pas mauvais, le Beaujolais…-, les filles de la librairie qui ont chanté « Allez les… verres ! » – elles ont le 45 tours du chant des supporters de l’AS Saint-Etienne…-, et les saucissons tricotés de la maison Cisson. On en suspendrait bien deux ou trois dans sa cuisine, histoire de se croire comme chez Verot… Verot, le « charcutier d’excellence » depuis 1930, situé à la sortie du métro Saint-Placide. C’est devant sa vitrine qu’il faut donner rendez-vous à… un(e) vegan.