On le connaît pour ses films, en tant qu’acteur ou réalisateur. Mais sa formation première, c’est la photo, qu’il a étudiée en Suisse, où il est né. Jeudi soir, Vincent Perez a reçu quelques visiteurs, amateurs, fans et curieux, dans la Galerie Folia, à Saint-Germain-des-Prés. C’est ici qu’il expose – jusqu’au 28 octobre – une sélection d’images issues de quatre voyages en Russie, effectués en compagnie de l’écrivain Olivier Rolin. Portraits, paysages, routes, villes, sites industriels ou scènes de fêtes, tirages couleur ou noir et blanc, on découvre un pays vu autrement. Un pays abordé avec la proximité de l’observateur et le recul du voyageur. Ce travail fait l’objet de l’ouvrage Un voyage en Russie (Delpire), où photos de Perez et textes de Rolin se répondent. Une autre idée de l’échappée, de l’errance aussi.

A l’heure et à l’ère des smartphone, Instagram et Snapchat…

J’ai rédigé ces lignes, tôt le matin dans un TGV, en apprenant la disparition d’Anne Wiazemsky. Du cinéma encore… avec des images liées également à des mots. Les mots de ses romans. Ado, je l’ai souvent croisée rue Vavin, en allant au lycée. Sans doute habitait-elle le quartier. A l’époque, je l’avais vue dans L’enfant secret de Garrel – prix Jean Vigo 1982 – et je l’associais, bien sûr, à Mauriac et Godard (encore des mots et des images…). En 2012, j’étais allée l’écouter au Festival Premiers Plans, à Angers. Elle était venue présenter Au hasard Balthazar, de Robert Bresson, premier film dans lequel elle est apparue à l’écran. C’était en 1966. Elle avait 18 ans. « Voir ce film aujourd’hui pour la première fois, c’est se rendre disponible à un autre cinéma », avait-elle expliqué. Puis elle avait émis un souhait : celui de dialoguer avec ados et jeunes adultes après la projo. Pour voir, savoir, comprendre ce que la génération du Net, des SMS, de la PlayStation et de Lady Gaga peut retenir de l’âne Balthazar… Je ne sais pas si cette rencontre a eu lieu. Mais je réitère la question aujourd’hui, après être passée à la Galerie Folia : quel regard posent celles et ceux qui sont nés à l’ère des smartphone, Instagram et Snapchat sur cette Russie vue et racontée par Perez & Rolin ?Galerie Folia, 13 rue de l’Abbaye, Paris 6e # www.galerie-folia.fr