Le titre de ce post n’est pas lié à la météo. Pas de lien non plus avec les premiers draps de bain étalés sur les quais de Seine… Il se justifie parce qu’un peu de Saint-Tropez a investi, aujourd’hui, le jardin de la Maison de l’Amérique latine, boulevard Saint-Germain. A l’occasion de ses 50 ans, le Byblos a présenté, entre pots de lavande, pelouse à l’anglaise, buissons fraîchement taillés et terrain de pétanque, une sélection d’objets édités en série limitée et inspirés par un demi siècle de légende. On a aimé le sac Goyard numéroté en toile de coton et lin, les jéroboams du millésime 2003 de la maison Dom Pérignon, la Rolls aux couleurs de l’hôtel ou encore les éléments de déco et de décor d’une suite de 180 m2 entièrement réinventée par Missoni Home.

Invitée une nuit de plus au Byblos…

Du Byblos, je n’ai que de bons souvenirs. A commencer par ce départ manqué, un dimanche soir de juin, au début des années 2000… J’ai grimpé dans la navette de l’hôtel. Direction l’aéroport de Toulon, pour prendre le dernier vol pour Paris. Pas de chance : après La Môle, ça bouchonnait sur la route. Je suis arrivée en retard. L’embarquement était terminé et l’avion sur le point de décoller. En un coup de fil du chauffeur à la réception de l’hôtel, c’était réglé. J’allais dormir une nuit de plus au Byblos, en invitée, et repartir avec le premier vol du lendemain matin. Comme on le proposerait dans une maison de famille à une amie de passage… La super classe. J’ai bien d’autres anecdotes encore liées à ce lieu unique au monde : dîner à la terrasse du Spoon d’Alain Ducasse, soirées aux Caves du Roy, petit-déjeuner sur le toit-terrasse d’une suite en duplex… J’ai toujours chez moi, à Paris, le vide-poche estampillé « An 2000 au Byblos » : une façon d’avoir un peu de Saint-Tropez, boulevard de Port-Royal. Comme le patron des disparues Laines Ecossaises, boulevard Saint-Germain, avait une carte postale de la place des Lices, posée en permanence à côté de sa caisse.

Et aussi : jusqu’au 25 juillet, le studio Willy Rizzo (12 rue de Verneuil – 75007) invite à une immersion dans le Saint-Tropez de Bardot, Vadim, Sagan, Nicholson…